miel citron

Miel Citron – Vanessa, l’entrepreneur slasheuse

Interview de  Vanessa Castelao Canciani

Miel Citron – Entrepreneur slasheuse

 

1) Comment fais-tu ta part ? Quelles ont été tes actions jusqu’à présent et quels sont tes projets pour l’avenir ?

Je suis ce qu’on appelle une slasheuse. C’est-à-dire que j’ai eu « plusieurs vies professionnelles » : dans le commerce, dans les énergies renouvelables, dans la communication. Ça peut sembler chaotique mais finalement le lien se fait après. Et comme je ne rentrais dans aucune case, je me suis lancée dans l’entrepreneuriat. Et je pense faire ma part en œuvrant chaque jour dans le sens de mes valeurs.
C’est ainsi que j’ai voulu contribuer au développement de marques éthiques. Crées par des passionnés que j’admire pour leur conviction, leur persévérance et leur ténacité. On peut totalement vendre un produit, de qualité, avec un impact environnemental ou social. C’est du commerce oui, mais pas de la surconsommation. On peut consommer de manière éco responsable (je porte d’ailleurs des vêtements de la marque Leax*, sur la photo)
J’ai aussi voulu transmettre des pédagogies alternatives. Sans critiquer le système scolaire, il est intéressant de découvrir qu’un enfant est capable de tellement de choses si on l’y encourage.
On dit bien qu’ il est « plus facile de construire des enfants solides que de réparer des adulte brisés » (Frederick Douglass) A ce propos, j’ai deux enfants et je suis militante contre les violences dites éducatives ordinaires*.
Et puis j’ai aussi voulu créer de l’emploi et du lien social. Surtout pour les personnes qui n’ont pas trop le choix entre garder les enfants/ travailler. Ou celles qui remettent tout en question après la maternité. Parce que la quête de sens concerne beaucoup de gens.
D’ailleurs, petite anecdote, il y a quelques mois, j’ai souhaité organiser une projection du fameux film documentaire « en quête de sens* » (de Nathanaël Coste et Marc de la Ménardière). D’une manière presque improvisée, j’ai réuni une quarantaine de personnes, la plupart inconnues, et ce fut un vrai succès. A la fin, une personne m’a dit « merci de m’avoir fait découvrir ce film, j’ai envie de proposer à mes voisins de planter des tomates dans le bout de terre de la cour commune (d’un immeuble parisien) »

J’apprécie de connecter et d’inspirer les gens. C’est ainsi qu’est né Miel Citron, un réseau de vente à domicile sur le thème de la parentalité naturelle et respectueuse.
Partout en France, les correspondant(e)s animent des ateliers gratuits pour créer du lien social, échanger sur des techniques (communication non violente, maternage, pédagogies etc…) et faire découvrir des produits de marques partenaires (puériculture, déco, cosmétique et jouet) dans une démarche éco responsable.

Avec Miel Citron, on vise également à faire notre part, en mettant en place l’arrondi solidaire par exemple. Je remercie Pierre Chevelle* et son livre « Changer le monde en 2 heures » pour l’inspiration en termes d’actions solidaires.

Et comme je ne m’arrête jamais, je m’apprête à lancer B comme BE, une plateforme de mise en relation entre formateurs et tous ceux qui souhaitent développer certaines compétences (Devenir/Etre qui on veut) Toujours avec le fil conducteur d’ « Être le changement que nous voulons voir dans le monde » (Gandhi).

2) Comment t’aider? De quoi as-tu besoin pour avancer ?

C’est déjà un grand soutien de me permettre d’évoquer tous ces sujets alors tout d’abord merci.
Le réseau Miel Citron se développe bien et c’est en parlant du concept et en le diffusant que de plus en plus de personnes pourront en bénéficier.
En tant que société, il y a toujours des problématiques financières, surtout quand on veut faire de l’éthique. Et quand on ne rentre pas dans les cases, c’est un combat quotidien. Je n’ai pourtant pas réinventé la roue, c’est juste l’expérience client qui est innovante. Je suis souvent confrontée à des « on ne sait pas, on n’a jamais fait comme ça ».
Comment m’aider ?
Si chaque parent qui s’interroge/ recherche du sens/éprouve des difficultés avec ses enfants décide de prendre du temps, de rencontrer d’autres parents et de découvrir le style de vie qui correspond à ses valeurs, alors tout le monde y trouvera son compte. Et pour cela, il suffit de nous contacter sur le site, l’appli, les réseaux sociaux etc.. Les ateliers sont gratuits et dans une atmosphère bienveillante.
Et pour soutenir la croissance du réseau, j’ai besoin de lever des fonds alors j’en profite pour passer « un message à l’univers », si des investisseurs croient en l’éthique, au solidaire, au changement, qu’ils n’hésitent pas à se manifester.

3) Quels sont les personnes, les livres ou les films qui ont influencé tes actes, t’ont poussé à entreprendre ?

J’adore lire. Des romans, des biographies d’entrepreneurs, des livres de business, de développement personnel. Celui qui m’a probablement le plus marqué est « Si la vie est un jeu, en voici les règles » de Chérie Carter Scott, par la simplicité de son message tellement évident.
En film, je citerais « Yesman », ou comment dire oui à la moindre opportunité peut avoir des conséquences incroyables.
Finalement mes références reviennent toujours au développement personnel.
D’ailleurs, ma rencontre avec Sylvain Carufel (le fondateur de La Solution est en vous*) a été déterminante dans l’épanouissement de mes projets.

4) Offre toi une question et amuse toi à y répondre !

Si tu étais Président(e), quelles seraient tes 3 mesures phares ?
Alors je ne brigue pas les plus hautes fonctions mais en cette période, si ça peut inspirer…
Je promulguerais la loi Égalité & Citoyenneté qui bannit tout châtiment corporel dans l’éducation des enfants, non pas pour punir mais pour changer les mentalités.

J’agirais auprès de l’Education Nationale pour intégrer les pédagogies alternatives qui ont fait leur preuve, comme avec l’expérimentation de Céline Alvarez (cf son ouvrage «Les lois naturelles de l’enfant »)*.
J’encouragerais l’innovation et la création en incitant à l’entrepreneuriat, en modifiant la protection sociale des entrepreneurs, bref, on a dit les trois mesures phares seulement (rires).

5) En quelques mots…

 Ton occupation préférée :  Observer, découvrir, apprendre.

Tes petits bonheurs :  Alors j’en ai beaucoup, et un des plus insolites c’est entendre un accordéoniste dans le métro, non pas que j’aime prendre le métro mais j’aime beaucoup imaginer la vie des gens et j’adore l’esprit guinguette. C’est peut être mon côté Amélie Poulain (rire).

La citation qui t’inspire :  « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait » Mark Twain.

Ce qui te fait rire :  L’éclat de rire d’un enfant, surtout les miens, je ne résiste pas à les accompagner .

Ton souhait pour l’humanité : Que les gens ne regardent plus uniquement leur nombril, qu’ils fassent attention aux autres, à ce qui se passe à côté, chez leurs voisins et même dans les autres pays, qu’ils fassent attention à leurs paroles car les mots peuvent blesser inutilement.

Site : www.mielcitron.com

Page Facebook : https://www.facebook.com/mielcitronpopupstore

Site: www.BcommeBE.com
Page Facebook: https://www.facebook.com/BcommeBE

*Références citées :

http://www.leax.fr vêtements écoresponsables sincèrement made in France
http://www.oveo.org Association créée dans le but d’informer sur la violence éducative ordinaire
http://enquetedesens-lefilm.com/

Pas besoin d’être Gandhipour changer les choses


http://lasolutionestenvous.com/
https://www.celinealvarez.org

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail